O Québec

O Québec

O Québec

Comme vous avez pu le voir dans l’article Une année au Canada, je suis partie au Québec en 2013. Une année d’étude universitaire et plein de souvenirs à raconter.

Le Canada a toujours été un rêve. La raison principale est : la neige. Les paysages enneigés sur carte postale et sur différents sites internet me mettaient l’eau à la bouche. Alors j’ai pris mon courage à deux mains, car oui il faut une part de courage pour partir, et j’ai sauté, seule, dans l’avion direction le Canada, et plus précisément le Québec (pas trop loin de la France et francophone).

Arrivée en été, chaleur environnementale, naturelle du soleil, mais aussi chaleur humaine. Car oui les Québécois sont très chaleureux et serviable. Toujours à l’écoute et à vouloir aider. C’est donc avec le sourire que je suis arrivée à Sherbrooke, après des heures d’avion et de bus.

Sherbrooke, ville universitaire du Québec, terre d’accueil.

Premières heures passées avec les colocataires à la maison. Autour d’un thé nous faisons connaissance. Bon accueil. Merci les colocs !!

Les premiers jours à l’université

Puis les premiers jours d’école arrivent. Il faut faire le sac et partir étudier. Rencontre avec les camarades de classe et les nouveaux professeurs.  Les cours sont dispensés en français, mais ne ressemblent en rien au cours en France. Des groupes de travail sont établis, la parole est de rigueur pour chaque cours. Des devoirs sont demandés toutes les semaines. Recherches à la bibliothèque et à la maison obliges. Puis oraux réguliers pour faire part de ce que nous avons trouvé sur le sujet demandé ou le sujet de notre choix. Seuls ou en groupe, nous rendons des rapports écrits, puis nous communiquons devant la classe entière sur nos recherches.

Cette forme d’apprentissage est très répandue au Québec et je suis devenue une adepte. C’est super d’entendre les autres parler de sujets qu’ils apprécient et d’apprendre des choses sur des sujets qui nous sont peu familiers.

Le Québec et les Québécois sont vraiment au top pour les études. Pendant une année, je me suis sentie comme à la maison. Et pourtant j’ai changé de colocation pour la deuxième session universitaire, pour vivre d’autres expériences, et c’était top.

Où qu’on aille au Québec on s’y sent bien !!!

L’homme qui veut s’instruire doit lire d’abord, et puis voyager pour rectifier ce qu’il a appris. Giacomo Casanova

Alors après une année comme ça, je n’ai qu’une envie, revenir, redécouvrir le Québec et le reste du Canada <3

 

Caro.

About Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *