Egypte : premier voyage de vacances

Egypte : premier voyage de vacances

Egypte : premier voyage de vacances

2010… Egypte… Il y a six ans déjà. Ce fut mes premières vacances à l’étranger « plus ou moins seule ». Comme un déclic.

Route Egyptienne

Nouvelle destination

J’étais partie en vacances avec mon compagnon de l’époque. Destination l’Égypte. Pays qui attisait ma curiosité… Nous étions partis en voyage organisé par une agence. Billets d’avion réservés, hôtel réservé, une semaine de vacances, allez hop …

Lyon pour prendre l’avion, arrivée à l’aéroport du Caire, puis bus jusqu’à l’hôtel à Nuweiba.

Aucun contact avec les locaux. Nous étions entre touristes. Tout était préparé, il n’y avait pas de place pour l’improvisation.

Je me suis vite rendue compte que ce n’était pas mon élément. Non pas l’Égypte qui me déplaisait, plus le contexte. Nous étions en formule tout compris à l’hôtel. Les sorties étaient autorisées seulement si on réservait quelque chose avec les services de l’hôtel… Je me sentais comme prisonnière.

Chambre de l’hôtel

Mais il y a un mais

Les journées se ressemblaient : buffet pour le petit déjeuner (continental ou non), piscine, buffet pour le déjeuner (très varié), piscine, beach volley, jeux divers, passage rapide au Golfe d’Aqaba, cocktail à la piscine, buffet pour le diner, soirée au bord de la piscine, dodo…

Rien de varié. Nous avons tout juste aperçu des pyramides sur la route de l’aéroport à l’hôtel, pas possibilité d’en voir autrement, fait une excursion à dos de chameaux et marcher dans les dunes, …

Balade à dos de chameau

Le voyage nous est revenu assez cher pour une semaine de routine… J’en parle maintenant avec le sourire et avec beaucoup de recul. Ce n’était pas des vacances pour moi, même si j’ai bien profité et était contente. Je ne suis pas sortie de ma zone de confort, je n’ai pas rencontré de locaux, je n’ai pas goûté à la nourriture locale, enfin bref aucune expérience unique. J’aurai pu vivre tout ça en France, la chaleur en moins…

Je préfère l’aventure, être libre de choisir mes nuits, mes activités, mes repas, … Freedom quoi !!!

 

 

Petit paradis perdu

La première fois c’est une erreur, ensuite c’est de l’obstination. Alain Leblay

Certes avant de partir je savais qu’on avait réservé en formule tout compris pour éviter les aléas, éviter de courir partout, c’était beaucoup plus simple. Nous avions une chambre bien confortable. Finalement je n’aime pas la simplicité. C’est tellement plus fun de partir courir partout pour manger quelque chose, choisir un repas qui peut être surprenant, ne pas avoir le même lit 3 nuits de suite, rencontrer des gens différents tous les jours, se tromper de chemin en voulant contempler la plus grosse cascade du coin, se retrouver avec les autochtones sans parler la langue mais se débrouiller, partager son repas, de son temps, écouter les autres …

Séance écriture

Depuis, ma manière de voyager à beaucoup changer, j’ai grandi et sais ce que je veux !!

 

Caro.

About Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *