De Cairns à Brisbane

De Cairns à Brisbane

De Cairns à Brisbane

Point le temps de souffler ! Après un intense mois à la ferme avec nos chevaux, nous voilà à nouveau sur les routes direction Brisbane

KURANDA

Nous entamons déjà l’aventure à 5 par la découverte de Kuranda, petit village perché à 330m d’altitude et entouré de rainforest. Ça tombe bien, nous serons accompagnés de la pluie toute la journée pour visiter ce village incontournable et sa forêt. Nous sommes donc totalement plongés dans l’ambiance humide et pluvieuse de la région ! Pour y accéder, nous montons à bord d’un petit train (aussi charmant soit-il) cheminant au milieu de forêt et de belles cascades. Les paysages sont jolis et cette balade a son charme malgré un ciel très couvert.

Après une heure sur les rails, nous profitons de la tranquillité de Kuranda pour acheter quelques souvenirs, manger un morceau et parcourir à pied la rainforest en long en large et en travers. Puis il est temps de reprendre la route pour Cairns, enfin plutôt les airs puisque cette fois-ci, nous redescendons en téléphérique. Nous survolons donc la forêt sous les nuages mais toujours dans la bonne humeur. Il faut dire que nous sommes habitués en Franche-Comté à baguenauder sous la pluie !!! Et ce n’est que le début de l’aventure !

CAPE TRIBULATION

Mais nous nous apercevons très vite que nous ne sommes pas en Franche-Comté lorsque nous découvrons notre prochain Cap(e) appelé Tribulation situé au nord de Cairns. Nous voulons absolument découvrir la Daintree Rainforest et sa richesse en animaux sauvages. Nous ne sommes pas déçus en apercevant des casoars traversant la route devant nous (unique en Australie !), des varans, des dauphins, des oiseaux en tout genre et des crocodiles.

Mais pour voir ces derniers dans leur propre habitat, rien de plus prudent que de sauter dans un bateau et naviguer sur la rivière. Quelques semaines auparavant, une jeune touriste marchant sur la plage (et un tantinet soit peu guillerette), s’est retrouvée rapidement dans la gueule d’un crocodile… Nous n’avons pas voulu tenter cette expérience et autant dire que nous avons été très prudents lorsque nous marchions quelques mètres sur les plages du Queensland. Certes, beaucoup de crocodiles rodent en masse ici mais de nombreux coraux et poissons peuplent également les profondeurs.

PORT DOUGLAS

Prochain cap : Port Douglas où nous avons en tête de nous baigner dans les eaux claires et limpides de l’Océan Pacifique. Nous baigner ? Que disons-nous ? Faire du snorkelling… Réservation faite pour une aventure d’une journée en mer. Le reef d’Agincourt sera notre spot de plongée pour observer la Grande Barrière de Corail dont tout le monde nous parle. Apparemment, c’est le site le plus joli pour nager au plus près des coraux. Après plus d’une heure en mer, nous voici enfin sur notre plateforme d’où nous pouvons partir en bateau semi-submersible ou nager avec masque, tuba et palmes pour admirer par nous-même les fonds marins. Quelques heures dans l’eau, entourés de poissons et coraux multicolores et d’un soleil radieux, ont été suffisantes pour nous ravir et nous épuiser !

MAGNETIC ISLAND

Fatigués ? Nous ? Non, nous sommes en pleine forme pour continuer l’aventure à Magnetic Island. Les maux de mer n’ont qu’à rester sur terre puisqu’une fois de plus, nous prenons un bateau pour rejoindre l’île. Quelques minutes en mer et nous voici sur la terre ferme où une petite voiture de location nous attend. Place à l’exploration de l’île avec quelques arrêts sur des plages paradisiaques, un petit peu de snorkelling, de bronzette, de brasse et la découverte des wallabies des rochers et des koalas. Et quelle chance nous avons eu d’observer un wallaby avec un bébé dans la poche. Aussi mignons qu’ils étaient, nous avons pu admirer la complicité de la mère avec son petit tout en en caressant d’autres pour notre plus grand plaisir. Et enfin, pour conclure cette magnifique journée, nous avons eu l’opportunité de voir des koalas se reposant dans les arbres. Pas facile de les apercevoir mais après quelques minutes de persévérance, nous en photographons 4-5 à la tombée de la nuit.

WHITSUNDAYS ISLANDS

Les vacances continuent mais fini les animaux poilus, nous partons à la conquête des varans sur les Whitsunday Islands. Et devinez quoi ? Nous devons, encore une fois, et cela va de soi, prendre un bateau pour rejoindre ces îles paradisiaques. Cette fois ce sera un bateau rapide, très rapide, très très rapide. Nous sommes secoués dans tous les sens, mouillés jusqu’aux os mais nous arrivons toujours à rigoler, c’est bon signe ! 1h30 plus tard, nous débarquons sur la Whitehaven Beach tels des Robinson Crusoé, mais moins seul qu’il ne le fût…

Nous rencontrons alors, dès notre arrivée, plusieurs varans se faisant dorer la pilule. Impressionnantes bêbêtes mais nous sommes encore plus charmés par la beauté du paysage. Le sable est d’un blanc immaculé, la plage à perte de vue, l’eau claire et limpide… Nous ne demandons rien de plus, nous savourons ces instants plein de magie où la nature nous subjugue un peu plus chaque jour. Des merveilles se cachent effectivement partout dans le monde : en France (nous le savons déjà), en Australie (nous l’avons découvert) et certainement ailleurs (…) ! Petite trempette dans la mer de corail, petit repas sur l’île, petite balade en forêt pour observer le domaine de plus haut, un peu de snorkelling et la journée s’achève déjà. Encore une journée bien remplie et des souvenirs plein la tête.

EUNGELLA NATIONAL PARK

Le bateau nous attend pour rentrer sur le continent où nous filons à l’Eungella National Park à la recherche du platypus. Pas de répit aujourd’hui, juste une petite trêve avec la mer ! Le platypus, ou ornithorynque, se fait souvent désirer mais nous sommes chanceux car à chaque fois que nous le cherchons, nous le trouvons. Armés de notre appareil photo et surtout de notre plus grande patience, nous parvenons à développer quelques clichés de cet animal rare. Fini donc la mer pour laisser place au cours d’eau et milieux humides, habitat favori des platypus.

MACKAY REGION

Mais que serait l’Australie sans ses fameux kangourous ? Heureusement, nous en avons aperçus quelques-uns le long des routes depuis le début des vacances à 5 mais  pas assez selon certains… Direction donc Mackay région et plus précisément Cape Hillsborough pour observer les kangourous au lever de soleil sur la plage. Petite nuit au camping le long de cette plage, réveil à 5h45 et c’est parti pour partager un moment avec les quelques kangourous présents. Une petite famille et sûrement leurs amis (oui, nous avons demandé à la famille qui étaient tous ces kangourous avec eux mais ils ont daigné nous répondre alors nous supposons que ce sont des amis…) mangent quelques restes sur la plage de bonne heure et de bonne humeur. Certains kangourous vont même jusqu’à se prélasser dans notre camping en espérant quelques friandises ou gratouilles. Mais nous avons l’interdiction de faire tout cela donc, en tant que bon français, nous passons notre chemin et capturons seulement quelques images…

FRASER ISLAND

Comme nous ne nous lassons jamais de la mer, nous revoici en route, enfin en mer (en ferry) pour la dernière grosse destination de notre périple : Fraser Island et ses pistes sablonneuses. Fraser Island se situe à quelques centaines de kilomètres au nord de Brisbane, notre point de chute et de séparation… L’île, uniquement constituée de sable, est réputée pour ses dingos, ses baleines au large, son lac McKenzie aux allures de paradis, sa longue plage de plusieurs kilomètres fréquentée par de nombreux 4×4 et son épave de bateau S.S Maheno.

Une journée sur l’île et il ne manquera que les dingos à notre palmarès. Dommage, ce sera pour une autre fois !! La journée passe vite et nous nous rendons vite compte que pour explorer cette île au mieux, plusieurs jours auraient été nécessaires. Nous reviendrons !!! Les jours s’enchaînent et l’aventure touche bientôt à sa fin…

Nous nous apprêtons à dire adieu à notre petit van avec qui nous avons partagé 35 000 km, et à terminer l’aventure australienne à Brisbane dans une charmante petite famille (home-sitting, baby-sitting, gardening, horse riding au programme) pour s’envoler vers d’autres contrées asiatiques. Place à la découverte de Bali, du Japon, du Sri Lanka et de l’Inde pendant 2 mois pour en prendre encore plein les mirettes 🙂

Caro. (et Julie)

About Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *