13 indispensables à mettre dans son sac

13 indispensables à mettre dans son sac

13 indispensables à mettre dans son sac

Quand on part en voyages ou en vacances, on se demande souvent si on a tout pris ce que l’on devait dans son sac. Et parfois on se fait peur, quand soudain, on repense qu’on a laissé notre brosse à dents dans la salle de bain de la maison, ou le chargeur de téléphone dans le coin de la chambre. Parfois ce sont des objets que l’on peut trouver ailleurs, et parfois ce sont des oublis qui nous font nous dire à quel point on est tête en l’air et on se maudit pendant quelques jours.

Il y a les oublis avant le départ

Et les oublis quand on a logé quelques temps dans une auberge, dans un camping, chez des amis. Au moment du départ, poffff on oublie quelque chose. Qui n’a jamais laissé (et oublié) une veste sur un dossier de chaise dans l’entrée d’une pièce, en se disant : « si je l’a met là, je vais la voir en partant donc je ne l’oublierai pas. » Et finalement se rendre compte après avoir quitté les lieux, quelques 50 kilomètres plus loin, quand le froid se fait ressentir, que notre chère et tendre veste est restée confortablement sur la chaise de notre dernier hébergement. Il en est de même pour notre parapluie laissé chez le commerçant du coin, ou nos tongs de douche oubliées sous le lit (en shootant dedans la nuit pour aller aux toilettes, elles sont allées se loger sous le lit … coquines).

Bon, certes il est possible d’oublier des affaires par mégardes, un cerveau trop occupé à la suite du voyage ou la prochaine destination. Mais certains oublis sont dus aussi au fait qu’on n’y ait jamais pensé tout simplement. On ne pensait pas que certains objets pourraient être aussi utiles. Alors voici une liste des 10 indispensables à mettre dans son sac à dos :

  1. Un couteau suisse

Qui ne s’est jamais retrouvé devant une bonne bouteille de vin, sans tire-bouchon (bon il y a les techniques de « sabrage », enfonçage de bouchon, ou d’ouverture dans une chaussure mais quand même) et donc sans pouvoir la déguster… Un couteau suisse peut être utile en toute circonstance : couper du pain, scier du bois, se curer les dents, enlever une écharde, ouvrir une conserve, couper du papier, …

Mais attention à bien mettre votre couteau suisse dans votre bagage en soute lors des vols… Et si vous avez oublié, demandez-moi des conseils de dernières minutes 😉

 

  1. Un adaptateur universel

Voyageant aux quatre coins du monde, et plutôt que d’avoir un adaptateur pour chaque pays, cet adaptateur saura répondre à tous vos besoins électriques. Pour recharger votre appareil photo, téléphone, ordinateur, … Et en plus certains offrent même le port USB.

 

  1. Une lampe frontale

Pour ne pas déranger les autres dans les dortoirs des auberges, pour ne pas trébucher en sortant de la chambre de nuit (l’interrupteur étant à l’’autre bout de la pièce), pour traverser des réelles sombres tard dans la soirée, ou pour passer une bonne soirée en extérieur ou n’importe où malgré une coupure de courant, la lampe frontale sera votre allier. Elle ne prend pas de place, est légère et sera toujours utile, sauf quand les piles sans HS quand on veut l’utiliser. Vérifiez donc régulièrement l’état des piles !

 

  1. Une taie d’oreiller

On ne sait jamais la propreté des oreillers des hôtels, auberges, … on peut la fourrer de vêtements si on n’a pas d’oreiller, et on peut aussi s’en servir comme baluchon pour les affaires sales.

 

  1. Un sac de couchage

D’une grande utilité quand les draps sont sales, ou plein d’humidité, quand il fait froid le soir, quand on a besoin de moelleux sous les fesses,…

 

  1. Des lingettes pour bébé

L’atout de tout bon backpacker. Ces lingettes permettent de faire une toilette rapide (quand on n’a pas le temps), une toilette sans eau (pénurie d’eau ou lieu non approvisionné en eau), de se nettoyer les mains après avoir dû changer la roue crevée du van en Australie ou du taxi en Inde… Enfin ces lingettes sont de moulte utilité.

 

  1. Un ou plusieurs mousquetons

Je ne pensais pas que cela serait utile mais finalement mes mousquetons m’ont dépanné plus d’une fois pour accrocher une veste ou des chaussures à l’arrière d’un sac déjà bien rempli ou pour accrocher un sac par-dessus notre gros backpack.

 

  1. De la corde

Pour faire sécher 2-3 culottes au soleil ou dans la chambre de l’auberge quand le temps le permet et qu’on en a plus qu’une de propre, ou pour faire sécher nos habits trempés après une randonnée de plusieurs heures sous la pluie dans le Fjordland en Nouvelle-Zélande.

 

  1. Un Sarong

Peu encombrant et très léger, ce tissu vous permettra à la fois de vous couvrir les jambes pour visiter des temples ou des endroits religieux, de paréo pour les virées à la plage, de turban pour les randonnées sous le soleil tapant, de masque ou attrape poussière quand il y a du vent fort ou des odeurs nauséabondes, de châle pour les soirées fraîche, de sac à main (il suffit de faire des nœuds aux bons endroits), d’écharpe pour se couvrir un peu, de repousse moustiques, de bonnet cache oreille quand il fait froid, de nappe, de tapis pour s’asseoir, poser ses pieds,… Il est important d’un point de vue hygiénique de le laver entre une utilisation pour les pieds et une utilisation pour le visage. Mais dans l’autre sens pas besoin de le laver ^^ Le Sarong est vraiment indispensable dans son sac à dos.

 

  1. Un poncho

On n’est pas à l’abri d’un déluge, d’une averse. Le poncho en plastique permettra de se protéger de la pluie, sans être encombré par un parapluie, et il pourra aussi vous servir de nappe de table de piquenique, de couverture pour vous allonger sur un sol souillé, … Il ne prend pas de place et est léger. Vous pouvez aussi essayer le poncho-tente. Il permet de s’abriter en cas de pluie et également de dormir au sec en se transformant en tente !! A vous de voir ^^

 

  1. Une petite serviette

Ca ne prend pas de place, c’est toujours utile pour essayer quelque chose ou s’essayer les mains, le visage, … Rien de pire que d’être mouillé

 

  1. Des sacs zip en plastique

Découverte fabuleuse lors de mes derniers road trips. Le sac zip en plastique va permettre de protéger ton passeport dans ton sac à dos de toute source humide, il va permettre de ranger quelques flacons dans ta trousse de toilette sans retrouver cette dernière pleine de crème ou shampooing, d’emmener avec toi quelques fruits secs, ou bonbons sans emmener tout le paquet que tu auras laissé dans ta chambre. Il va te permettre de laisser pas mal d’éléments à l’abri de la pluie, d’une chute dans une rivière, …

 

  1. Un appareil photo

Et enfin L’INDISPENSABLE du voyage : l’appareil photo. Et oui pour immortaliser tous les beaux paysages en chemin, tous les bons moments partagés avec les compagnons de route, les locaux, pour photographier les animaux rencontrés, les choses qu’on ne connait pas chez nous, il te faudra un appareil photo. A toi de voir si tu veux privilégier la qualité, la légèreté, la place, … Moi je voyage toujours avec mon APN qui a un écran inclinable pour les selfies, et qui va aussi sous l’eau. Il est top !!

 

Les indispensables ok mais il est très utile de partir avec quelques vêtements, des chaussures et un peu d’argent.

Si vous avez d’autres idées, d’autres indispensables pour vous, n’hésitez pas à les laisser en commentaire ! Pour toutes questions, n’hésitez pas à me contacter ou à laisser également vos questions en commentaire !!

About Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *